Après l’annonce par le chef de l’Etat Alpha Condé le projet d’une nouvelle Constitution dont le ministre de la justice, garde des Sceau, aura désormais la lourde tâche pour sa vulgarisation, le Fndc n’a point attendu des heures pour brandir la menace en vue des nouvelles manifestations dans le pays.

Dans un communiqué rendu public vendredi 20 décembre à leur siège, le Front national pour la défense de la Constitution était face à la presse pour rassurer la base en vue d’une marche pacifique, prévue le 26 décembre 2019.

Cette menace de marche du FNDC fait suite, dira-t-il, « Alpha condé a annoncé officiellement sa décision de perpétrer le coup d’Etat constitutionnel que le peuple n’a cessé de dénoncer tout au long de cette année, en exprimant clairement son opposition à toute présidence à vie… »

Et de poursuivre : « Soucieux de ne pas perturber la fête de Noël de la communauté chrétienne de Guinée, le FNDC rassure sur son calendrier et informe le peuple qu’il maintient sa marche pacifique dans toute l’étendue du territoire national… » , a martelé le Fndc.

 

 

DONATIEN LOUA

620466794