Au cours de l’assemblée générale ce samedi 25 janvier, du parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) de Dr Ousmane Kaba, le coordinateur national dudit parti n’y est pas allé de main morte. Mohamed Kaba s’inquiète de la crise politique actuelle du pays. Comme on sait, le pouvoir en place s’est lancé dans la perspective de changer la Constitution du 07 mai 2010, une vision dont l’opposition réunie dans le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) s’oppose catégoriquement.

Lire la vidéo !

Pour Mohamed Kaba, si rien n’est fait pour qu’il ait la paix, le coordinateur national du PADES alerte que le pays va entrer dans un cycle qui n’est pas bon. Il a aussi indiqué que la lutte du FNDC doit s’inscrire dans le cadre de l’unité nationale et la défense de la Constitution.

Il ajoute aussi : qu’en Guinée, « on a l’habitude de dire il n’y a pas des peulhs, de soussous, de malinké et de forestiers, mais il y a bel et bien ces ethnies là en Guinée ; c’est une réalité. Mais il faut faire de telle sorte que les Guinéens soient unis pour défendre nos valeurs communes… », a-t-il souhaité.

DONATIEN Loua

 620466794