C’est un Premier ministre qui se montre fataliste face au pouvoir politique. A l’occasion jeudi de la présentation des vœux du nouvel an du personnel de la primature à son endroit, en réponse, Dr Ibrahima Kassory Fofana a saisi cette occasion pour dire que c’est Dieu qui donne le pouvoir, il a aussi fait cas aux défis qui attendent son gouvernement.

Extrait : « Prions Dieu d’avoir protégé la Guinée. Nous avons un président de la quatrième République, j’aime souvent le dire, le pouvoir, c’est Dieu qui le donne. Tant qu’il a décidé, vouloir aller à son encontre, c’est aller à l’encontre de cette volonté divine, en croyant musulman ou chrétien, nous devons nous soumettre à cette volonté divine, pour que la main dans la main nous construisons ce pays. Le pays fait face à des grands enjeux. Il y a la pandémie, elle est planétaire, mais bous avons nos propres problèmes, le pays, le taux de pauvreté reste élevé malgré notre potentielle économique. Nous devons travailler pour que plus de Guinéens aient accès à ce minimum, c’est cela le gage de paix durable.

Je voudrais compter sur vous pour qu’ensemble nous créons les meilleures fondations pour une avancée irréversible de ce pays vers le progrès durable. Nous pouvons le faire… », en substance, a déclaré Kassory Fofana.

Par Makoura pour www.alerteur.com