Les poursuites contre le jeune blogueur guinéo-canadien, Mamadi Condé, connu sous le nom de « Madic sans frontières » se sont poursuivies ce lundi 25 janvier devant le tribunal de première instance de Dixinn. Lors de cette audition, qui a porté sur l’accusation et le plaidoyer, le procureur du tribunal de première instance de Dixinn, Sidy Souleymane N’Diaye, a requis 10 ans de prison et une amende de 300 millions GNF contre Mamady Condé, proche de l’opposant Cellou Dalein Diallo.

DIAN BAH