Vu le nombre de cas dans ces derniers temps concernant la perte en vie des adolescents dans la ville de Kankan, les autorités locales devraient prendre à bras-le-corps le phénomène. Le dernier cas date du jeudi 8 juillet 2021, au quartier Missiran, où le corps d’un adolescent a été retrouvé à l’intérieur d’une voiture dans un garage du même quartier.

Informé de la tragique nouvelle, le président de la jeunesse de Missiran, Moussa Keita s’en est ému, et explique. « J’étais chez le chef de quartier pour son sacrifice, qu’on m’a appelé pour me dire qu’il y a quelqu’un qui est décédé dans la voiture, et aussitôt à mon arrivée,  j’ai appelé le commissaire central, la justice et la croix rouge, c’est ce matin on a vu ce corps, mais en le voyant, il est décomposé », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le propriétaire du garage, Mory Kaba fait savoir qu’il était même hier soir au garage, c’est ce matin (jeudi) il a été informé aussi :

« C’est dans ce garage que bien sûr   que le corps du jeune a été retrouvé dans la voiture, c’est les enfants qui m’ont appelé quand j’étais au café pour me dire qu’il y a un corps dans la voiture ici, il n’est pas l’un de mes apprentis, sinon, nous étions ici jusqu’à hier soir et nous n’avions pas regardé s’il y avait un corps dedans », a dit le propriétaire du garage

Mamadou Lamine Diallo, substitut du procureur, a lancé un appel à l’endroit des parents à veiller sur les enfants.

« J’en appel d’abord les parents de surveiller leurs enfants, d’être le véritable propriétaire pour leurs enfants, il fut d’abord qu’ils se rassurent où se trouvent leurs enfants à quelle heure et quel moment, ce qui est primordiale, ensuite les autorités feront leur travail, mais la plus grande responsabilité appartient aux parents qui connaissent leurs enfants, et qui doivent les contrôler est ce qu’ils sont revenus ou non » lance le substitut du procureur.

Par Saran Camara

Tel : 621 51 87 59