Qui est fou de rire sur son propre sort, et alors qu’il y a des ministres qui mettent la pression sur le chef de l’Etat pour obtenir des postes juteux. Depuis les moments difficiles pour le RPG, Kissidougou et Kérouané ont subi les affres du régime Conté, des militants ont été emprisonnés durant des années à Kankan, c’est comme par sorcellerie ce sont les mêmes bourreaux d’hier qui dictent leurs désidérata aux militants de ce parti historique.

Le président Alpha Condé vient de composer partiellement le gouvernement sur proposition du Premier ministre ; en effet, des personnes choisies, sur le plan politique sont loin de faire l’unanimité dans leurs contrées, on sent la forte personnalisation du régime, des hommes forts qui placent leurs amis et beaux-frères au détriment des militants compétents du parti. Aujourd’hui, certains militants du parti font sembler de ne pas montrer leur désarroi par rapport à cette nouvelle relative à la composition partielle du gouvernement. Rien n’est encore tard, le chef de l’Etat Alpha Condé pourrait toutefois se rattraper.

Aboubacar Sidiki Camara, militant