« Je me sens sur la voie de Nelson Mandela. Parce que je suis un militant panafricain. Dans une vidéo que j’ai eue à faire après ma condamnation, j’ai demandé à Alpha Condé de penser aux prisonniers politiques et aujourd’hui, j’ai compris qu’il a pensé à moi et mon ami Madic sans frontières », a déclaré Boubacar Diallo alias grenade dans l’émission Mirador de Fim fm, ce lundi 21 juin 2021.

Le leader autrefois de section cailloux n’a pas manqué d’admettre qu’il a beaucoup appris lors de son long séjour en prison, avant de répondre à un proche de Cellou Dalein Diallo. « Je profite de l’occasion pour vous dire que Ibrahima Sory Camara ne connaît rien de moi, sinon il n’allait pas rester durant tout mon séjour en prison sans me rendre visite. Je confirme ici que l’UFDG m’a abandonné, c’est moi qui les demandés de ce que je mangeais, de l’argent pour m’acheter de mes médicaments. Je me demande pourquoi il a fallu que moi je fasse ça à leur place, alors que les autres détenus n’ont pas à faire ça », a souligné celui qui se fait appeler « grenade ».

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, la prison est devenue une grande université pour moi, mon seul but aujourd’hui est comment construire mon avenir… ».

Lors de cette émission, Boubacar Diallo n’exclut pas de déposer sa valise au sein d’une autre formation politique si l’occasion se présente.

Par Talibé Bah