Ce n’était qu’un écran de fumée derrière lequel les sources mal intentionnées avaient induit (peut-être) en erreur l’agence ecofin, spécialisée d’ailleurs dans la publication de ce genre de papier. En effet, le quotidien en ligne avait récemment publié un article relatif d’allégations de corruption, d’irrégularités et de prise illégale d’intérêts formulées à l’encontre du ministère guinéen des Mines et de la Géologie ; il s’agit selon les sources de l’agence ecofin  (du processus d’appel d’offres ayant conduit à l’attribution du contrat de relance de la mine d’or Kiniéro à la société britannique Sycamore Mining). Mais somme toute, la presse concernée rectifie le tir et publie le droit de réponse du ministère guinéen des Mines et de la Géologie.

Cliquez le lien ci-dessous pour lire la suite…

https://www.agenceecofin.com/mines/1812-72228-or-de-kiniero-mines-de-bauxite-le-ministere-guineen-des-mines-dement-les-allegations-d-irregularites-et-de-prises-illegales-d-interet?fbclid=IwAR3swo1NpEhdVboeLFJ7f9VwebVUwDU7kslZ2aIrcwaMsbeHLCfW47A9LTk

 

 

 

 

Alpha Barry