Après sa réélection pour un troisième mandat, le président Alpha Condé a averti tout le monde. Il dit qu’il entend gouverner autrement, sa volonté peut-être de mettre fin à la pagaille et de s’opérer un nouveau mode de gouvernance en vue de garantir la sainteté de sa vision pour la Guinée. Cependant, l’appréciation démocratique présente encore de nombreuses lacunes. Certains membres du principal parti d’opposition UFDG ont été arrêtés pour avoir prétendument participé aux violences survenues après l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Beaucoup de gens pensent que le président Alpha Condé devrait créer un dénouement politique ; commencer à libérer les prisonniers politiques au nom de la paix et de la cohésion sociale. Pour autant que nous le sachions, le président Alpha Condé envisagerait la libération prochaine des détenus politiques mais après leur jugement. C’est l’avis d’une source bien informée.

Par DIAN BAH