Le parti Bloc Libéral (BL) traverse en ce moment un télescopage, relatif à un prétendu détournement collé à la personne du président du parti, Dr Faya Millimono. Ses pourfendeurs l’accusent de détournement et une opacité dans la gestion de ladite formation politique. Mais l’intéressé ne se montre pas vaincu et affirme plutôt que son avocat va étudier tous ses dossiers et porter devant le juge.

« Quand on dit quelqu’un a détourné, quand on dit quelqu’un a posé un acte opaque dans le cadre de la levée de fonds, c’est qu’on a des preuves », a laissé entendre Dr Faya Millimono, s’agissant de l’agissement d’une frange partie du BL qui demande des comptes sur sa gestion. « On est en train de nous battre au BL pour un Etat de droit… pour que mon avocat puisse les étudier et leur donner l’occasion de donner devant un juge… le processus est en cours, c’est ouvert à tout le monde, comment quelqu’un peut dire qu’il a été déclaré élu ? j’étais candidat moi-même comme je suis candidat, j’avais quelqu’un qui était opposé à moi, sur les 64 qui étaient ici délégués, physiquement au siège, 63 ont voté pour moi. J’aurai pu être le premier pour dire qu’on n’annule pas. Le respect de mes militants qui sont un peu partout à travers le pays qui m’intéresse… », a-t-il indiqué.

Dian Bah pour www.alerteur.com