Naguère, son retour au sein du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), participant ainsi à des manifestations, étonne un tout petit peu le public – quand on sait qu’en septembre 2019, notamment dans les colonnes de Jeune Afrique, Bah Oury avait annoncé une démarche qui n’était pas celle du FNDC ; accueillir favorablement la main tendue du Premier ministre Kassory Fofana, à la faveur des consultations nationales que le président Alpha Condé avait annoncées, le 4 septembre 2019. Bah Oury avait notamment dit : « Je juge important que l’on dialogue avec l’exécutif pour faire avancer les dossiers… », mais derrière cette affirmation, ses détracteurs le soupçonnaient d’être proche du pouvoir – auquel d’ailleurs, il a bénéficié la grâce présidentielle en décembre 2015 qui lui a permis par la suite de regagner le pays.

Aujourd’hui, le président de l’UDD développe une thèse attirante dont certaines opinions adhéreront volontiers ; il affirme que sa démarche est pour l’intérêt du peuple. Par endroits, même s’il mène ce combat aux côtés de Cellou et autres dans le FNDC; on se souvient également, dans les mêmes colonnes de Jeune Afrique du 19 septembre 2019, Bah Oury avait affirmé haut et fort que « l’UFDG, c’est terminée …», avant d’en dire plus: « à cette occasion, j’appellerai tous les  militants de l’UFDG et d’autres partis politiques à nous rejoindre dans notre combat politique en vue des élections législatives et  présidentielles de 2020… », avait-il promis.

Selon certaines indiscrétions, ce changement du fusil d’épaule de Bah Oury, serait dû aux manœuvres de la coordination d’Halu Pular, en vue, selon les mêmes sources, un possible retour du président de l’UDD au sein de l’UFDG. Mais attendons de voir !

 

 

Makoura