Le projet de rénovation de la grande mosquée fayçal, entamé depuis le mois de décembre 2020 par le gouvernement guinéen, avance à grands pas. Ce projet est financé par l’Arabie saoudite pour un contrat de dix ans. Selon l’ingénieur, conducteur des travaux de construction au compte de l’entreprise Youla et Frère, les grands ouvrages sont à 95% de réalisation, l’ingénieur Bah Alimou revient sur quelques grands axes réalisés.


« On a fait la cour, les canaux d’évacuation, le béton de propriété, le béton de parking et là nous pouvons paquer 450 véhicules à l’intérieur et aux alentours de la cour, les travaux à l’intérieur de la mosquée aussi il y a eu beaucoup d’avancement. »

Après avoir donné les raisons de l’arrêt momentané des travaux, l’ingénieur affirme avoir apporté plusieurs touches de modernisation courant de ces travaux.

« On a commencé réellement les travaux au mois de janvier 2021, pour contrat de 18 mois, nous voulons faire 12 mois juste mais on a connu un peu de perturbation au niveau de l’administration jusqu’à 4 mois dans les travaux dont la COVID 19, le décaissement de certains conteneurs au niveau du port autonome de Conakry et au jour d’aujourd’hui on a pu retrouver certains conteneurs et le travail continue. Actuellement, nous sommes au niveau de la dalle, ce qui nous reste ici c’est de faire la toiture, parce que c’est la saison pluvieuse qui s’annonce, nous allons accélérer les travaux pour pouvoir finir d’ici trois mois. Là tout ce qu’on demande c’est de multiplier le personnel pour pouvoir atteindre le délai. Cette fois-ci on a changé les portes qui étaient illustrés, les tapis, les carreaux qui avaient des dessins un peu catholiques, les dômes pour uniformiser. »

C’est pourquoi Bah Alimou lance une invite aux autorités guinéenne à préserver ce bijou national pour le bien de tous. «C’est de tout faire, par tous les moyens possibles d’entretenir cette grande mosquée pour tous les guinéens, nous entreprise nous pouvons entretenir pour faire de réparation parce que nous avons un contrat de 10 ans en cas s’il y a une ampoule qui se casse pour venir changer, mais après nous c’est l’administration de la mosquée qui va s’en occuper, parce que si on finit cette rénovation, je ne pense pas si on aura envie de rénover cette mosquée pendant 10 ans où 20 ans, c’est pourquoi nous nous voulons qu’il y a un entretien efficace pour la mosquée

Enfin, il faut rappeler que la grande mosquée fayçal a connu d’autres projets de rénovation dans le passé, malgré le financement important des bailleurs de fonds. Cette fois-ci, l’entreprise Youla et Frère compte remettre les clés de la mosquée aux autorités guinéenne dans un délai de trois mois, selon notre interlocuteur.

Talibé Bah