Le débat avait gagné l’opinion publique concernant le congrès électif de la fédération guinéenne de football qui doit normalement se tenir le 14 mai prochain. L’actuel président de la Feguifoot, Mamadou Antonio Souaré était au cœur d’une vive contestation portée par l’association sportive de Kaloum (ASK), c’était au lendemain de la validation des candidatures par la commission électorale de la Feguifoot, dont entre autres candidatures retenues, figurait celle de Mamadou Antonio Souaré.


Cette polémique a trouvé son épilogue ce dimanche 25 avril 2021, notamment autour du président Alpha Condé au Palais Sékhoutouréya afin d’éviter que la FIFA ne sanctionne la Guinée. Avec l’intervention de la secrétaire générale de la FIFA par visioconférence en la personne de Fatma Samoura, l’actuel président de la Feguifoot se voit désormais recaler dans son rêve de briquer à nouveau un autre mandat à la tête de la fédération guinéenne de football.

La principale cause évoquée au cours de cette rencontre par Fatma Samoura, est que le président Antonio Souaré est sous le coup d’une condamnation ; il s’agit d’une flamme ravivée par l’AS Kaloum, porteur de cette plainte au niveau de la FIFA contre Antonio Souaré.

Invité dans l’émission ‘’Mirador’’ de Fim fm, ce lundi 26 avril 2021, le général Mathurin Bangoura, un des acteurs du football guinéen, est revenu sur les dires de la secrétaire générale de la Fifa, Fatma Samoura, au sujet de la candidature de l’homme d’affaires, Mamadou Antonio Souaré.

[On a été édifié hier par la FIFA. Les jugements dont on fait allusion, c’est-à-dire la lettre envoyée par la FIFA et le jugement qui a été rendu par le TAS ne concernaient qu’à l’élection du président Antonio Souaré comme membre de la confédération africaine de football. C’est là où le problème s’est posé pour un premier temps. Le jugement qui a été rendu par le TAS concernait cette affaire qui a été portée au niveau de la FIFA. Mais hier on a été édifié sur le point aujourd’hui qui fait que l’on parle d’inéligibilité d’Antonio Souaré. Parce que la FIFA s’est référée des statuts de la fédération guinéenne de football. Ils ont été clairs hier, ils ne peuvent pas aller à l’encontre des statuts de la fédération guinéenne de football. Les statuts de la fédération guinéenne de football disent que si tu es condamné au niveau d’une quelconque structure sportive, tu ne peux pas te présenter comme candidat. Donc, il nous a été dit hier que la plainte qui a été déposée par l’AS Kaloum, puisqu’il a eu un arrangement, le président Antonio Souaré a pensé qu’avec cet arrangement où vingt (20) mille francs suisse ont été payés, à travers cet arrangement le dossier était déjà classé. Mais la FIFA nous a dit hier que c’est une condamnation au payement d’un montant. Même si c’était par consensus, le montant qui a été payé prouve déjà à suffisance que c’est une condamnation…].

Il convient de rappeler, selon général Mathurin, c’est suite à la demande du président Alpha Condé de faire en sorte que les acteurs du football guinéen puisent s’entendre qu’il a mené les négociations, notamment entre le président Antonio Souaré et KPC…

Par Makoura