Le nouveau chef de file de l’opposition continue son opération de charme.  Il semble avoir le sésame pour réunir suffisamment d’acteurs politiques. Bah Oury et Faya Millimono sont désormais dans sa poche. Pour Mamadou Sylla, l’opposition qu’il mène est pour le développement et la paix. Il envisage de remettre les notes au chef de l’Etat pour lui dire ce qui va et ce qui ne va pas.

« J’ai entendu beaucoup de gens dire qu’on n’a pas consulté beaucoup de personnes, beaucoup de partis, quand on m’a dit qu’il y a d’autres personnes qui ne sont pas consultées, aussitôt j’ai mis dans mon plan d’action pour aller visiter les gens. La démocratie, c’est la majorité qu’on cherche. Voilà pourquoi j’ai décidé d’agrandir un peu le cabinet. Désormais au lieu de 15, vous trouverez 23. On est une opposition de développement, une opposition de la paix, on essaie de voir tout ce qui marche dans chaque département… ».

Propos recueillis par DIAN BAH