Le Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana a prononcé le 07 avril 2021 le discours sur la politique générale du gouvernement devant les honorables députés de la 9e législature, en particulier, il s’agit de son deuxième passage au Parlement depuis son entrée en fonction ; il a loué ainsi le bilan d’Alpha Condé, et prédire la bonne perspective de la croissance économique du pays. Il s’agit d’un discours d’environ trente-deux pages.


La partie de son discours qui suscitera tant d’interrogations est celle relative à la démolition des maisons. Une question que le Premier ministre n’a pas trouvé de réponse claire sinon que se demander qu’il ne sait pas qui a donné l’ordre pour démolir les maisons des citoyens. Invité dans l’émission ‘’Mirador’’ de la radio Fim fm, ce jeudi 15 avril 2021, Mamadou Bah Badiko, président du parti l’UFD, a dépeint la sortie du Kassory Fofana de manière peu amicale.

Extrait : « Ça montre de façon tragique la gestion publique caractérisée par la corruption et des malversations du sommet à la base, le mal est là. Voilà le système dans lequel nous sommes, mais comment une telle action peut passer dans le pays sans le président et le premier ministre ne soient au courant, c’est une contradiction totale qu’en train de faire le Premier ministre. Le système est bloqué, ça ne travaille pas dans le pays. Moi j’ai trouvé beaucoup d’incohérences dans son discours, en 2 heures de discours, on dirait qu’il ne parlait pas pour la Guinée, on dirait que nous étions sur la planète mars. La seule raison que certains députés ne votent pas contre certains projets du gouvernement est parce qu’ils sont à la solde du parti au pouvoir. Je ne serai pas surpris du bilan de ce gouvernement. Il faut s’en dire que l’exploitation artisanale de l’or n’a jamais détruit notre pays, mais ce qui détruit notre pays, ce sont les escroqueries que fabriquent les cadres… »

TALIBE BAH