Les cas d’incendie sont devenus récurrents en cette saison sèche en Haute Guinée notamment dans la région de Kankan depuis le début de la saison sèche. La ville de Kankan et ses environs ont été exposés à une série d’incendies sans précédent.

Le dernier cas date de la semaine dernière, au quartier météo. El hadji Mamadou Camara, directeur régional du centre météorologique de Kankan, énumère les principales causes de ce phénomène néfaste.
« Quand la végétation atteint un certain niveau degré de sécheresse, ça devient très propice pour un incendie, la température, le degré de sécheresse, c’est-à-dire le déficit hydrométrique, l’élévation de température, la ventilation surtout, y a toujours une source d’incendie soit le brun d’allumette où cigarette ou soit les cuisines en palles qui donne au déclenchement du feu. Mis à part le mouvement du vent, les feux de foyers sont aussi source de plusieurs incendies. »

À rappeler qu’une soixantaine de cases ont été réduites en cendre dans un incendie à Tokounou, une localité située sur la route Kankan-Kissidougou, à une centaine de Kilomètres de la ville de Kankan.

Saran Camara, depuis Kankan

Tel : 621 51 87 59