Personnage-clé dans l’affaire du financement libyen présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, en 2007, Alexandre Djouhri a été remis aux autorités françaises depuis Londres, où il avait été arrêté en janvier 2018.

L’homme d’affaires franco-algérien Alexandre Djouhri, au cœur de l’enquête sur des soupçons de fiancement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a été mis en examen vendredi, notamment pour « corruption active », a-t-on appris de source judiciaire.

Réclamé depuis des années par la justice française, il a été remis jeudi soir aux autorités à l’aéroport de Roissy en provenance de Londres, où il avait été arrêté en janvier 2018 en vertu de mandats d’arrêt européens. Un juge des libertés et de la détention doit désormais statuer sur son éventuel placement en détention provisoire, requis par le parquet national financier, a ajouté la source judiciaire…

Source : jeune Afrique

Suivre le lien et lire la suite: https://www.jeuneafrique.com/889498/societe/financement-libyen-presume-de-la-campagne-de-sarkozy-alexandre-djouhri-mis-en-examen/