La question relative si la Guinée sera-t-elle dotée d’une nouvelle Constitution ne se pose plus. Car le président de la République Alpha Condé vient en effet lui-même enlever l’équivoque autour de l’interrogation en débat depuis plusieurs mois dans son pays.

Ce vendredi 31 janvier, à Fria (ville de la basse-guinée) le président Alpha Condé a éclairé les populations de ce côté par rapport à la nouvelle Constitution dont lui-même chérit autant.

En substance, Alpha Condé dit « Qu’ils acceptent ou pas, nous adopterons la nouvelle constitution parce que nous voulons que la situation de la Guinée change, que les conditions des jeunes changent (…) », a-t-il déclaré.

Dian Bah