Ce n’était qu’une grosse bourde hier mardi pour amuser la galerie des internautes, mais aussi d’une certaine manière, encourager la violence dans le pays. La fausse information avait fait l’objet de publication dans certains médias de la place au cours de la journée d’appel à la résistance du FNDC. Et du coup, certains citoyens l’ont crue. Et les réactions ulcérées de la part des citoyens n’ont pas tardé après avoir appris que la nouvelle était fausse – et beaucoup en effet ont condamné sur les réseaux sociaux le supposé acte du côté de Kolaboui (sous-préfecture de Boké), où il était dit que les rails (ont été) démantelés. L’info est une fake news. A propos, le secrétaire général du ministère des Mines et de la Géologie, Saadou Nimaga, a immédiatement apporté un démenti à la fausse nouvelle.

« Les rails des chemins de fer utilisés par les sociétés minières ne sont nullement démantelés en Guinée ! C’est archi faux ! Mais a beau mentir qui vient de loin ! Facile de transformer son souhait en réalité. Mais impossible de le démontrer sans faire des fakenews en mentant de façon éhontée sur les réseaux sociaux, des images tronquées, montées pour créer la psychose ! Quelle tristesse ! Ceux qui souhaitent cela sont de pires ennemis du pays !
Nos rails sont intacts et bien protégés »,
a écrit Saadou Nimaga sur sa page facebook.

Dian Bah