Général Sékouba Konaté doit sa réussite de la transition parce qu’il avait pour Premier ministre un fin politique, feu Jean-Marie Doré, qui a su inverser les rôles et supporter le fardeau de la transition de 2010, en faisant face aux agissements des politiciens assoiffés du pouvoir.

Le Premier ministre d’alors était un homme cultivé, témoin des péripéties politiques et des évènements douloureux, et possédait des aptitudes intellectuelles et politiques hors pair qui remettaient ses pairs à leur place. C’est une référence que le CNRD doit prendre en compte. Sachant que chaque Guinéen veut devenir ministre de la République, c’est-à-dire 12 millions de ministres.

Les militaires sont sur une sorte de braise qui ne dit pas son nom. Tous les politiques sont pressés. Ils sont l’héritage des différentes gouvernances de la Guinée. Ils n’ont que des idées anciennes, et beaucoup parmi eux sont nourris par le désir de vengeance. Le salut du CNRD viendra du choix d’un Premier ministre hautement politique, possédant la trame du soupçon. C’est aussi ça la Guinée, le peuple rime avec la théorie du complot, nous vivons avec ses aléas artificiels.

Ce n’est pas pour rien que certains observateurs pointent du doigt Bah Oury comme Premier ministre du gouvernement de la transition. Le doyen est traversé par le rigoureux recul en mettant la Guinée devant. Il est le plus expérimenté et le plus politique parmi, en tout cas, ceux et celles qui agitent le paysage politique guinéen, en ce moment.

Il est celui qui pourrait mieux aider ces jeunes militaires pour pouvoir organiser une transition promise. Le CNRD doit en ensuite rendre neutre le gouvernement de transition pour ne pas mettre les rats au dos. Les putschistes doivent reconduire la plupart des secrétaires généraux des ministères comme membres du gouvernement de la transition. C’est une manière de n’oublier personne. Et ils auront une transition apaisée nonobstant la pression de la Cédeao et la communauté internationale sur les épaules.

Par Makoura pour www.aleretur.com

(00224) 657 88 24 60