Le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) a tenu son assemblée générale ce samedi 13 mars 2021 à son siège sis à Nongo, commune de Ratoma. Le coordonnateur administratif dudit parti, Mohamed Kaba est revenu en détail la situation sociopolitique du moment. 

Avant de commenter les points inscrits à l’ordre du jour de cette présente rencontre, Mohamed Kaba a demandé une minute de silence à la mémoire de l’historien, Djibril Tamsir Diane, décédé récemment au Sénégal et du Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, décédé la semaine dernière en Allemagne.

Revenant sur la question du dialogue national, le PADES exhorte le gouvernement de déclencher le dialogue pour permettre le pays de s’en sortir du bourbier qui n’a que trop duré.

Concernant le sujet relatif à une possible augmentation du prix du carburant, le PADES demande au gouvernement de penser sur les conditions de vie du guinéen d’abord avant de passer à l’acte. « Nous invitons le gouvernement de revenir sur le plan de relance économique qu’il avait élaboré en mai 2020 pour permettre aux populations de gagner son quotidien. Pour nous au PADES le moment est mal choisi pour une éventuelle augmentation du prix du carburant à la pompe parce que toutes les activités du pays sont basées sur le carburant », a déclaré le coordonnateur du PADES, Mohamed Kaba.

Talibé Bah