Depuis plusieurs années, le secteur de la pharmacie en Guinée est confronté à d’énormes difficultés et disfonctionnement liés à des contrefaçons qui pullulent dans les marchés. Ce jeudi 11 mars 2021, lors du Conseil des ministres, le président de la république, Alpha Condé a pris une décision interdisant l’importation des médicaments par des opérateurs non professionnels de la pharmacie.

Tout de même, le chef de l’Etat invite les autorités concernées à veiller structurellement sur :

_ le contrôle systématique des dates de péremption des médicaments ;

_ la réduction drastique du nombre d’importateurs grossistes ;

_ le renfort du contrôle de la pharmacie centrale de Guinée dans l’importation des certains produits et notamment dans l’approvisionnement du pays en médicaments générique.

Cette décision d’Alpha Condé a fait réagir l’Ordre national des pharmaciens. Pour Dr Manizé Kolié, c’est le début d’un long travail qui commence sur le secteur de médicaments. « C’est la suite de notre préavis de grève. Dans quelques jours, on va entendre parler de nous parce que on a refait nos bureaux de la brigade médicine. Tout est prêt pour qu’on fasse la razzia de Conakry à Yomou. Il n’y aura plus de vente de médicaments par terre et le secteur de la santé va être réorganisé » a réagi docteur Manizé Kolié.

Talibé Bah