D’ores et déjà la campagne présidentielle ressemble à un champ d’épreuve. Le PADES ne compte pas se laisser hors-jeu. Lors d’un meeting, organisé samedi 3 octobre – par les jeunes de Nongo et Lambanyi, en faveur du candidat du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES), Dr Ousmane Kaba.

Ce dernier a fait entendre aux militants et responsables du PADES, entre autres propos : qu’on « ne mange pas la politique, la politique sert à deux choses, premièrement, donner la dignité aux Guinéens, cette dignité a été donnée par la génération de nos pères à nous ; mais nous notre génération, c’est de développer la Guinée. Nous avons le devoir de développer ce pays pour que vous les enfants vous trouvez un pays qui marche ».

Et de renchérir : « Mais aujourd’hui la Guinée est un pays pauvre, il n’y a pas de route, ni eau, ni électricité, les jeunes ne travaillent pas. Moi je suis venu pour travailler donc on est venu pour donner les routes, on n’a besoin de l’eau dans ce pays d’électricité et de l’emploi des jeunes. Que de distribuer de l’argent volé, ils n’ont qu’à faire nos routes, les écoles pour ce pays, c’est raison pour laquelle nous avons décidé de construire la Guinée. Vous savez aujourd’hui nous avons 12 candidats, mais neuf candidats n’ont même pas de parti, ils sont nulle part, donc il y a que trois partis implantés sur toute l’étendue du territoire national mais parmi ces trois partis, il y a deux candidats qui prennent l’argent de la Guinée. Ils vont en l’Europe… ».

Mamadou Dian bah

628 56 84 52