À peine reconduit au poste de Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana a mis devant la volonté de lutter contre la corruption pour le temps qu’il fera à la primature. La Guinée est l’un des pays où le niveau de vie des fonctionnaires dépasse largement celui des entrepreneurs.

Le président Alpha Condé a personnellement tenté de lutter contre la corruption lors de son arrivée au pouvoir en 2010 ; il a créé un ministère des Audits, puis le Comité d’audit. Malheureusement, cette volonté politique du chef de l’État ne s’est pas poursuivie. Il y a de nombreux citoyens qui doutent encore de la promesse du chef du gouvernement d’ouvrir un véritable front de bataille pour lutter contre la corruption majeure et à petite échelle au sein de l’administration publique. Mais à lui voir à l’œuvre !

Dian Bah