La junte qui a renversé Alpha Condé le 5 septembre 2021, vient de décliner, en quelque sorte, les missions de la transition. Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition a presque donné les contours et le visage de la période d’exception. C’est un discours qu’il a tenu à l’occasion de la date anniversaire de l’an 63 de l’indépendance de la Guinée, le 2 octobre 2021.

On sent aux putschistes la volonté de se rendre maîtres d’une méthode de pensée libre ; c’est-à-dire, qu’ils volent à leur propre rythme sans pression de qui que ce soit. Au même moment, la Cédéao reste craintive face à la démarche de la junte – nonobstant séduisante à l’égard de certains citoyens. Par contre, ses deux questions centrales restent pour le moment sans réponse : la libération sans condition d’Alpha Condé et le retour à l’ordre Constitutionnel pour une période qu’elle a fixée de six (6) mois. C’est dans ce contexte de bras de fer que les putschistes ont fait sortir dans les officines, une charte de la transition sans indiquer la période d’exception. Une manière de divertir le peuple de ne pas constater l’enjeu du moment.

La transition devient compliquée si les putschistes entendent refonder l’État – et alors que c’est elle qui a renversé un pouvoir légal pour des raisons qui lui sont propres. La transition devient aussi complexe quand des putschistes comptent lutter contre la corruption et procéder à la réconciliation nationale, et pour quelle durée ? -, toutes ces démarches relèvent des recommandations que les putschistes laisseront aux mains du nouveau pouvoir civil issu d’élections libres, transparentes et acceptées de tous.

Par ailleurs, la démarche acceptable est nettement celle qui parle de la réforme du système électoral, l’élaboration d’une nouvelle Constitution, la refonte du fichier, dans le seul but de doter la Guinée des institutions fortes issues d’élections inclusives, transparentes et crédibles aux yeux de la communauté internationale, dont la durée ne doit dépasser normalement 16 mois.

Oumar k. pour www.alerteur.com