C’est dans un communiqué laconique lu par la porte-parole de la junte, ce dimanche 19 septembre 2021, informant l’opinion sur les causes de l’interpellation du très proche d’Alpha Condé, Tibou Kamara.

Dans cette déclaration, les putschistes précisent qu’ils ont signifié aux membres de l’ancien gouvernement de s’abstenir pour toute action de communication de nature à perturber la quiétude sociale et l’élan patriotique suscité par l’avènement du CNRD.

Par ailleurs, la porte-parole de la junte rappelle qu’un engagement a été pris par l’ancien Premier ministre au nom de tous les membres de son gouvernement. C’est suite à la violation manifeste et répétée de cet engagement que l’ancien ministre Tibou Kamara a été interpellé et entendu par les services compétents puis libéré…

Décryptage de Dian Bah