Guinée : euphémisme du porte-parole du gouvernement de la transition par rapport à la durée de 39 mois

ACTUALITE – Si certains politiques sont hostiles à la proposition de 39 mois comme délai de la transition dirigée par le colonel Mamadi Doumbouya, par contre, le porte-parole du gouvernement de la transition, Ousmane Gaoual Diallo, estime dans l’émission Mirador, ce vendredi 6 mai, que le problème qui les oppose aux politiques est moins important s’ils asseyaient autour de la table. Il répond à Aliou Condé qui était l’invité de Fim fm le jeudi dernier, s’agissant d’un cadre dirigeant du parti de Cellou Dalein Diallo.

Réaction : « Quand j’écoutais Aliou Condé, j’ai vu que le problème que nous avons est moins important si on s’asseyait autour de la table que ce qu’on laisse croire, parce que lui-même il sait que la durée qui a été donnée par l’ANAD est insoutenable y compris dans son schéma. S’il estime que celle que nous avons donnée est exagérée mais qu’il vienne autour de la table. Et autour de la table sur ces questions essentielles, parce qu’il est scientifique la solution peut se trouver aisément, s’il y a du superflu ou non. Maintenant, c’est lorsqu’il n’y a pas la volonté d’aller autour de la table qu’on peut continuer à maintenir dans l’opinion la crise. Et c’est ce qu’il faut éviter. En tout cas aujourd’hui le sujet fait polémique… »

 Par Ousmane Bérété