ECHOSLe long séjour de l’homme politique guinéen, Cellou Dalein Diallo, attire les attentions. Puisque c’est lui qui troublait le sommeil du régime d’Alpha Condé, a-t-on vu pendant les manifestations de l’opposition. Mais à la chute de ce dernier, il s’en est ouvert avec les deux mains à la junte militaire, dirigée par le colonel Mamadi Doumbouya. Un légionnaire de l’armée française qui a arraché le pouvoir par la force. C’est une affection du leader de l’UFDG pour le colonel Mamadi Doumbouya, qui s’est vite évaporée au fil du temps –  on peut même dire que c’est le retour de l’ascenseur qui risque de porter les coups aux plus accueillants du coup d’Etat du 5 septembre 2021, dont El hadj Cellou Dalein Diallo.

Depuis sa sortie du pays récemment, Cellou Dalein Diallo prolonge davantage ses jours à l’étranger, alors que beaucoup pensaient qu’il allait vite rentrer au pays après le mois de carême. Mais il y a évidemment quoi se poser la question : pourquoi Cellou n’entre pas vite au pays pour faire face à la junte, dont le calendrier va dans tous les sens ?

Il y a des rumeurs selon lesquelles il pourrait être arrêté dès son entrée en Guinée. Surtout quand c’est Air Guinée qui retient l’attention de tous. Désormais, tout porte à croire que la junte a carte blanche pour diriger la Guinée sans véritable contrepouvoir.

 

Par Idriss FALL