Invité à la radio Espace fm, le lundi 1er novembre 2021, le ministre secrétaire général à la présidence de la République, colonel Amara Camara, l’homme à la voix imposante, a souligné selon lui, l’élément déclencheur de la chute du président Alpha Condé, survenue le 5 septembre 2021.

L’homme qui révèle cette raison du coup d’Etat contre Alpha Condé est apparemment placé au cœur de la galaxie CNRD. Jusque-là, si des raisons diverses ont été évoquées ici et là causant le départ de l’opposant historique du pouvoir, mais à présent, la révélation croustillante du colonel Amara Camara pourrait intéresser les historiens qui vont éventuellement travailler sur les faits constitutifs du coup d’Etat du 5 septembre dernier.

Selon cet officier, « le Rubicon a été franchi quand la Constitution qui a été soumise n’a pas été celle qui a été ratifiée », a souligné cet officier putschiste. Sa sortie vient contredire l’argument de troisième mandat, martelé par les opposants au régime Alpha Condé comme élément qui a précipité la chute de ce dernier. Plus loin, Amara Camara ajoute : « c’est comme si la voix du peuple ne comptait pas. Et s’en est suivie une dégradation de la situation sociopolitique du pays… »

Par Makoura