L’annonce a été faite dans la soirée du 15 juin 2021, relative au démarrage des travaux du cadre permanent du dialogue politique et social, qui débutera ce mercredi 16 juin 2021, dans un réceptif hôtelier de la place. L’agenda dévoilé à cet effet, est l’invitation du secteur des transports, dont les acteurs vont, certes, échanger avec le secrétaire permanent du dialogue, en la personne de Fodé Bangoura, au sujet de la problématique dudit secteur.

Mais à l’analyse, ce premier pas du secrétaire permanent du dialogue politique et social semble, d’ores et déjà, se vautrer dans l’impasse. En ce sens que, c’est le problème politique qui a donné naissance à la crise systémique fragilisant d’autres secteurs de la vie. Par conséquent, dans ce contexte, choisir de tirer le vrai problème entre les mailles du filet, c’est approfondir la crise de confiance entre les acteurs concernés.

En effet, de nombreux observateurs souhaiteraient voir El hadj Fodé Bangoura faire face à des problèmes de fond qui ont prévalu avant, pendant et après la tenue de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Par Makoura