Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly est décédé, mercredi 8 juillet, des suites d’un malaise. Il venait d’être désigné pour être le candidat du parti au pouvoir lors de l’élection présidentielle prévue à la fin de cette année. Proche du président Ouattara, il était un pilier de la politique ivoirienne.

Amadou Gon Coulibaly était l’un des piliers de la scène politique ivoirienne, présent depuis trente ans dans l’ombre d’Alassane Ouattara. Il est issu d’une famille de la grande noblesse du Nord. C’est l’arrière-petits-fils de Péléfero Gbon Coulibaly, chef suprême de Sénoufo, un proche de Félix Houphouët-Boigny. LIRE LA SUITE – RFI