(Info AFP) – L’ancien président et opposant Henri Konan Bédié a accepté de rencontrer mercredi Alassane Ouattara, fraîchement réélu à la tête de la Côte d’Ivoire, pour tenter d’ouvrir le dialogue. Les deux hommes ont déclaré être parvenus à “briser le mur de glace et rétablir la confiance”, à l’issue de leur entretien.

La rencontre Bédié-Ouattara s’est achevée sur une reprise du dialogue. Le président ivoirien Alassane Ouattara et son principal opposant, l’ex-président Henri Konan Bédié, ont déclaré avoir “brisé la glace” après leur rencontre, mercredi 11 novembre à Abidjan, destinée à apaiser les violences meurtrières en Côte d’Ivoire, selon un journaliste de l’AFP.

“C’était une première rencontre pour briser la glace et rétablir la confiance”, a déclaré Alassane Ouattara. “Nous avons pu briser le mur de glace et le mur de silence”, a renchéri Henri Konan Bédié, les deux hommes promettant d’autres rencontres à venir.

“La paix est la chose la plus chère à tous les deux”

C’était la première rencontre entre les deux hommes – rivaux depuis 30 ans sur la scène politique ivoirienne – depuis l’élection présidentielle du 31 octobre, boycottée par l’opposition, qui n’en reconnaît pas les résultats. Et même depuis août 2018, après la rupture politique entre les deux hommes, longtemps alliés.

“Nous allons dans les jours et semaines à venir continuer à nous téléphoner et à nous rencontrer pour qu’enfin le pays soit ce qu’il était avant”, a promis Henri Konan Bédié. “La paix est la chose la plus chère à tous les deux et à tous les Ivoiriens et nous avons décidé d’œuvrer pour qu’il en soit ainsi”, a assuré le président Ouattara, alors que la Côte d’Ivoire est secouée depuis trois mois par des violences électorales qui ont fait 85 morts et près de 500 blessés…

AFP