Abdoulaye Kourouma est le président du parti RRD et figure de proue de la nouvelle génération des jeunes politiciens guinéens. Candidat malheureux à l’élection présidentielle du 18 octobre dernier, dont le président Alpha Condé a été annoncé vainqueur du scrutin par la CENI – ces résultats ont été ensuite validés samedi par la Cour constitutionnelle, dont l’arrêt n’est susceptible d’aucun recours.

Abdoulaye Kourouma qui a assisté samedi à la cérémonie de proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitution, demande au nouveau président réélu de gérer le pays avec la loi. [Nous avons suivi avec intérêt la décision de la Cour constitutionnelle, il y avait des recours, les contentieux ont été vidés et ce qu’il faut voir maintenant, c’est le pays, l’unité du pays, la cohésion sociale et de demander au nouveau président élu de travailler pour la stabilité du pays, de travailler surtout avec la loi. Les dix ans passés, je crois il y a eu trop de consensus, il y a eu trop d’accords, ça nous a amené dans les situations vraiment difficiles. Et pour cette fois-ci, je l’ai écouté avec intérêt (parlant d’Alpha Condé, Ndlr)… qu’il gère le pays avec la loi, les consensus et les accords ne peuvent pas conduire un Etat de droit…].

Propos recueillis par Dian Bah