Nous n’accepterons aucune victoire issue de cette élection quel que soit le vainqueur. Il faut une transition civile ou militaire.

La crise politique actuelle de la Guinée exige des actions immédiates car nous sommes en danger de guerre civile qu’il faut éviter à tout prix pour le bonheur de notre peuple. Je suis très déçu de voir les Guinéens s’entre tuer. On avait pourtant prévenu le danger que représente le troisième mandat pour Alpha Condé et voilà le résultat. C’est pour cette raison que nous demandons une transition civile ou militaire en Guinée pour le maintien de la paix. En tant que panafricain, je condamne ce qui se passe aujourd’hui en Guinée, mais aussi dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest.

On a l’impression que Dieu à abandonner la Guinée à cause des divisions ethniques. Comme la nouvelle constitution et le fichier électoral sont illégaux, nous n’accepterons aucune victoire issue de cette élection quel que soit le vainqueur.

Bangaly Fofana (Fonike Kountigui), activiste guinéen, membres du bureau de la coordination des jeunes de la basse Guinée exilés politiques.

*NB : ce texte n’engage pas la rédaction