Mesdames, messieurs, mes chers compatriotes ;

Chers frères et amis jeunes de Guinée ;

Permettez-moi de m’adresser á vous en ces moments difficiles de l’histoire de notre pays pour vous donner ma position sur l’évolution de la situation sociopolitique dans notre pays.

Mesdames et messieurs, mes chers compatriotes ;

Chers amis jeunes de Guinée ;

Il vous souviendra qu’il y’a quelques mois, moi et certains jeunes guinéens soucieux du devenir de ce pays avions décidé de rejoindre le FNDC dans son combat pour l’instauration de la démocratie dans notre pays.

Mais aujourd’hui, pour des raisons personnelles, j’ai décidé de démissionner du FNDC et de me consacrer exclusivement au combat initial que nous avions engagé pour la défense des intérêts de la jeunesse.

Mes chers compatriotes, chers jeunes de Guinée, je puis vous rassurer que le combat pour la défense des intérêts de la jeunesse que nous menions avant notre adhésion au FNDC va se poursuivre dans la plus grande détermination.

C’est pourquoi dans les prochains jours et semaines, notre Collectif se réunira pour redéfinir les différents axes de notre combat pour la prise en compte des préoccupations de la jeunesse.

Pour terminer, je tiens á remercier l’ensemble de la jeunesse de Guinée et lui rassurer de la disponibilité de notre Collectif á continuer d’œuvrer pour la défense de ses intérêts.

Vive la jeunesse de Guinée unie et forte !

Vive la république !

Que Dieu bénisse notre nation !

Par Ibrahima Khalil Diallo, Président du collectif des jeunes démocrates de Guinée