Son nom était presque sur toutes les lèvres dans les milieux politiques. Ce débat est rendu possible par rapport à la nouvelle approche politique de l’UFR qui, dans une déclaration, affirme solennellement que son parti s’engage pour la Guinée. Et cela a laissé place aux moult interprétations de certaines opinions jusqu’à lui prêter l’intention d’occuper la primature. Mais l’intéressé a sonné le glas pour son éventuelle nomination dans les fonctions de Premier ministre.

« Je ne prendrai aucun poste en Guinée qui ne soit pas électif », c’est le bout de phrase de Sidya Touré, invité de l’émission Les grandes gueules, ce lundi 4 janvier 2021.  « Il faut que ça soit très clair pour tout le monde, donc vraiment le problème de la soupe après avoir géré un parti politique pendant tout ce temps et je vous que c’est quelque chose qui n’est pas aisé, donc vraiment, je suis très loin de tout ça… », a-t-il martelé.

Makoura pour www.alerteur.com