ÉCHOS – Au sortir de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, à laquelle le professeur Alpha Condé a été déclaré vainqueur du scrutin ; l’intéressé pour convaincre le peuple à le suivre, a aussitôt idéalisé le concept « Gouverner autrement », une démarche selon lui, qui signifie : « rien ne sera comme avant » en ce qui concerne sa gouvernance. Il s’agit d’un nouvel engagement de l’homme qui vient de tripler son bail pour le troisième mandat, afin de tenir ses promesses de campagne.

C’est ainsi qu’il reconduira presque tous les membres du Gouvernement de la troisième République sur fond de mécontentements au sein même de son Parti (RPG arc-en-ciel) ; certains militants du camp présidentiel voulaient absolument que le président Alpha Condé change les visages des membres du nouveau Gouvernement. Mais cela n’a été qu’une désillusion, puisque la majorité des ministres, a été reconduite.

Selon des informations, quoiqu’on soit au huitième mois de l’année 2021, qu’aucun ministre n’a encore son budget de fonctionnement – indique-t-on des sources. Tout en précisant que des ministres, chacun a reçu « deux milliaires francs guinéens, par tranche » – y compris le montant de 50 millions francs guinéens qu’ils ont reçus pour la fête de Tabaski, à part ça, qu’aucun ministre n’a reçu un franc. C’est bien l’avis des sources concordantes.

Un courrier du ministre Secrétaire général du Gouvernement fait foi à ces informations

Dans un courrier en date du 27 juillet 2021, le ministre Secrétaire général du Gouvernement, Lansana Komara, indique aux ministres que : « sur instructions de Monsieur le Premier ministre, chef du Gouvernement, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir faire parvenir au Secrétariat Général du Gouvernement, dans les meilleurs délais, vos besoins en préimprimés pour 2021. » (Sic)

Ces mesures prouvent à suffisance que le président Alpha Condé n’entend pas d’une certaine manière laisser intact ce gouvernement, dont certains ministres sont loin de satisfaire sa vision.

Par Makoura