Bangaly Fofana, auteur de la Tribune

La situation guinéenne est marquée par le débat relatif à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé. Ce contexte est nourri par plusieurs manifestations des opposants politiques – y compris le FNDC, vent debout, mène le combat contre le maintien d’Alpha Condé au pouvoir. Face à cette actualité, Bangaly Fofana Alias Fonikè kountigui, réagit dans une tribune, dans laquelle, il appelle le peuple de Guinée à continuer le combat.

TRIBUNE – Chers compatriotes, nous sommes face à notre histoire depuis l’arrivée d’Alpha condé au pouvoir en 2010. Le pays se retrouve entre les mains d’un système qui ne répond plus aux aspirations des Guinéens.

Les deux (2) mandats d’Alpha Condé ont créé la division éthique et ce clivage prend l’ampleur tant en termes de morts et d’arrestations arbitraires, y compris plusieurs menaces de mort. Nous demandons une transition pour la stabilité de notre pays. Avec l’âge d’Alpha condé, le roitelet ne maîtrise plus la situation du pays. C’est la raison pour laquelle nous dénonçons à temps pour éviter une « guerre civile » dans notre pays. Personne n’est au-dessus de la Loi. Mais monsieur Alpha condé après (40) ans de lutte, soi-disant « défenseur de la démocratie », s’est transformé en un dictateur avec plusieurs exilés politiques et d’autres compatriotes sont emprisonnés.

Où sommes-nous ? Dans quel État nous vivons ?  Ce sont des questions de combat pour la libération de la Guinée. La victoire ou la mort nous vaincrons. Rien ne fera reculer moi « fonike kountigui ». Le peuple a compris la volonté du président Alpha condé. Ça ne va pas marcher.

Je vous remercie !

Fofana Bangaly, exilé politique