La question ne se situe plus sur un tandem entre deux personnes pour une histoire de présidence au sein de l’AGEPI ou de jouer les charades. Ce vendredi 15 novembre, la haute autorité de la communication (HAC) a procédé à l’élection du nouveau bureau de l’Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI), qui était plongée dans une interminable crise de leadership opposant Moussa Iboun Conté du journal La Nouvelle et Alpha Abdoulaye Diallo du journal Le Populaire.

Devant les membres du comité de crise qui se sont réunis à cet effet et notamment en présence d’un huissier de justice, les membres de l’Agepi ont procédé à l’élection d’un nouveau bureau. Ce vote a permis à l’élection d’Alpha Abdoulaye Diallo du journal Le Populaire, obtenant 45 des voix contre 5 pour son adversaire et trois bulletins nuls.

Désormais le nouveau président de l’Agepi aura un mandat de trois ans afin de relever le défi au sein de cette association de presse.

Makoura pour www.alerteur.com