PUBLI-REPORTAGE

Au lendemain de la fixation de la date du double scrutin (législatif et référendaire) dimanche 22 mars prochain, le mouvement La Guinée Fé (mouvement national) se remet au travail ce samedi 14 mars autour d’une rencontre d’échanges, d’informations et de sensibilisation à son siège de Kipé, en prélude des élections du 22 mars prochain.

Le contexte a double enjeu : sensibiliser les militants à la base en vue d’être prêts pour le vote du dimanche 22 mars et informer les populations sur des mesures hygiéniques contre le coronavirus dont la Guinée a enregistré son premier cas la semaine dernière.

Compte tenu de la mesure d’interdiction du gouverneur de la ville de Conakry pour se protéger contre le coronavirus, interdisant tout regroupement de cent (100) personnes, le mouvement La Guinée Fé a respecté les consignes sanitaires – et a appelé seulement que les représentants de ses coordinations des cinq (5) communes de Conakry et quelques villes de l’intérieurs du pays pour venir échanger des enjeux du vote.

Cette cérémonie a été rehaussée par la présence du ministre d’État, secrétaire général à la présidence, Naby Kiridi Bangoura ; qui était venu à cette occasion, véhiculer les messages de paix et d’unité nationale. Il a ensuite expliqué le contexte du report des élections par le chef de l’État Alpha Condé. 

Cette cérémonie a été aussi une occasion pour les représentants des coordinations du Mouvement La Guinée Fé, de réaffirmer leur engagement à accompagner le président Alpha Condé et son Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana aux élections du 22 mars prochain.

Le mouvement La Guinée Fé a pour président Bachir Camara ; le vice-président Lancéi Condé; le coordinateur national et chargé des questions financières Naby Youla et le chargé de communication Mohamed Chérif.

Donatien Loua