Selon Jeune Afrique, « le chef de l’État ivoirien doit séjourner en France à la fin du mois d’août et ce durant une dizaine de jours. Il doit en profiter pour s’entretenir avec Emmanuel Macron », a écrit nos confrères de Jeune Afrique.

Le voyage d’Alassane Ouattara à Paris arrive dans un contexte de sa réélection à la tête de son pays, la Côte d’Ivoire. Déjà investi candidat le 22 août dernier par son parti, le RHDP, en vue d’un [troisième mandat]. Selon certaines sources, le président ivoirien aurait une certaine obligation d’aller obtenir des clarifications concernant la position de la France. L’on se rappelle récemment, le président déchu du Mali, Ibrahim Boubacar Keita [IBK], fut-il, proche de la France mais Paris n’a pas hésité à l’abandonner dans ces derniers temps, suite au coup d’État survenu au Mali. Raison de plus pour Alassane Ouattara, au-delà de sa candidature, clairement exprimée, il veut le soutien affiché de la France en vue de se maintenir au pouvoir.

Mais pour le moment, avec Emmanuel Macron, la prudence serait de mise pour une telle éventualité.

Makoura pour www.alerteur.com