L’ensemble du bloc administratif de la direction préfectorale de l’éducation de Kankan se trouve dans une situation de délabrement très poussé. Constat du reporter !

C’est un bâtiment qui n’a pas été mis au compte des grands chantiers lors de la fête d’indépendance. Sa présentation actuelle laisse à désirer pour forcer l’admiration – et alors que toute une administration éducative de la région y siège dans un état de délabrement total. Notamment des toits percés, des murs fissurés, des portes et fenêtres rouillées, la peinture usée, les plafonds détruits, pour ne citer que ceux-ci.

Une fois sur les lieux, on ne sent même pas s’il s’agit d’une direction de ce type. Le maître des lieux, le directeur préfectoral de l’éducation, Morlaye Condé, évite tout échange au sujet de l’état de délabrement de sa direction.

Sous anonymat, une travailleuse de ladite direction nous a confié que pendant la saison des pluies, ils sont obligés de déposer des récipients un peu partout dans le bâtiment pour ne pas être submergé par l’eau.

Et pourtant, à la faveur des festivités de l’indépendance, organisées à Kankan en 2018, plusieurs bâtiments administratifs ont été réhabilités hormis la DPE, qui présente aujourd’hui une image peu reluisante.

Outre la DPE de Kankan, d’autres chantiers sont encore en souffrance, dont les travaux seraient confiés à l’entreprise de l’actuel maire de Matoto, Mamadouba Toss Camara

De kankan, Facely Sanoh pour alerteur.com

Tel: 626 67 93 93