Bangaly Fofana, auteur de la Tribune

Bangaly Fofana alias Foniké Kountigui, est un activiste guinéen, exilé politique. Depuis l’annonce du 3e mandat faite par les soutiens du président Alpha Condé, cet activiste a remobilisé ses armes et en appelle le peuple de Guinée à la mobilisation. Lettre !

Mes chers compatriotes,

Aujourd’hui M. Alpha Condé et son clan ont décidé de se nourrir du sang des Guinéens dont leur seul but est de s’éterniser au pouvoir, notamment entouré par des profiteurs et menteurs qui le réclament une présidence à vie afin de sauvegarder leurs postes à l’issue d’un scrutin savamment préparé par la CENI et en sa faveur.

Alpha Condé n’a jamais exprimé clairement il veut le 3e mandat, il fait le malin malgré l’intervention des sages à l’occasion de plusieurs réunions des différentes communautés ethniques du pays le demandant de stopper cette option du 3e mandat.

Je rappelle au peuple de Guinée que c’est l’union qui fait la force, il doit se mobiliser pour faire face à M. Alpha Condé qui veut violer la loi du pays qui l’a porté au pouvoir en 2010. M. Alpha Condé n’a plus la maîtrise du pays.

Aujourd’hui, en tant que prisonnier politique et exilé politique, parce que je combats le 3e mandat, je dis qu’aucun parti n’a le droit de participer à cette élection si M. Alpha Condé est candidat et le jour où qu’il renoncera à sa candidature, le même jour, il doit être chassé du pouvoir. Nous pouvons dire non comme en 1958 car c’est l’injustice et la discrimination totale qui règnent dans notre pays. Les fausses promesses qui n’ont jamais été tenues au peuple de Guinée sont aujourd’hui en face de M. Alpha Condé.

 Réveillons-nous pour sauver notre pays qui est pris en otage par un groupe d’individus qui souhaite nous diviser afin de régner éternellement.

 Le parti politique de l’opposition qui décidera de participer à cette élection présidentielle avec Monsieur Alpha Condé nous trouvera sur son chemin.

 L’honneur au peuple de Guinée !

La victoire ou la mort nous vaincrons !

Par Bangaly Fofana alias Foniké kountigui

NB: *le contenu de cette lettre n’engage pas le site*.