Bangaly Fofana, auteur de la Tribune

Guinée – depuis quelques jours, des régions et préfectures du pays se préparent en vue de présenter un candidat pour l’élection présentielle du 18 octobre 2020. Mais selon récemment un article du site Jeune Afrique, révèle en clair que le RPG choisira le président Alpha Condé au cours d’une convention nationale, au 5 août prochain. Selon nos informations, plusieurs villes de l’intérieurs du pays ont déjà entamé leurs conventions. Mais il s’agit d’une situation sans conséquence. Bangaly Fofana Alias Foniké kountigui, membre du bureau de la coordination des jeunes de la basse Guinée, activiste guinéen, se fait voix. Lisez sa réaction qui nous a fait parvenir.

Réaction: « Nous venons d’apprendre que les différentes structures du parti au pouvoir (RPG) ont décidé à travers des conventions de présenter Alpha Condé comme candidat à la tête du RPG arc-en-ciel pour l’élection présidentielle prochaine, prévue par la Ceni au 18 octobre prochain.

Alpha Condé marchera sur les cadavres du peuple de Guinée. Les cadres de la basse guinée et la haute Guinée souhaitent une guerre civile dans ce pays. Nous sommes au 21 siècle, ce n’est plus possible, nous voulons l’alternance dans ce pays. Mais ce qui est sûr, Alpha Condé partira avec tout son clan car le peuple a compris leur jeux, l’entourage de M. Alpha condé n’aime pas ce pays ni alpha condé en personne,3e mandat est une guerre civile car nul n’est au-dessus de la loi. Je demande à la basse guinée, les jeunes conscients, soucieux pour l’avenir de ce pays, que nous devons nous libérer nous-même, mais aussi libérer nos prisonniers politiques avec le FNDC ou sans FNDC Alpha condé partira.

 Je vous remercie ».

Réaction signée de Bangaly Fofana Alias Fonike kountigui, membre du bureau de la coordination des jeunes de la basse Guinée