En février 2021, les autorités sanitaires guinéennes ont confirmé la présence du virus Ebola dans le sud de la Guinée, dans la ville de Goueké, située à 42 km du centre de N’zérékoré. L’épicentre de la maladie a été mis en quarantaine. Selon le ministre de la Santé, Rémy Lamah, assure qu’au 15 février 2021 jusqu’à la date du 17 février 2021, il n’y a eu aucun nouveau cas, aucun cas suspect ou décès.

Le ministre ajoute également du début de la maladie jusqu’à la date du 17 février 2021, le total cas confirmés est de 3 et 4 cas probables. Il informe aussi que 2 cas confirmés restent hospitalisés du côté de Nongo et N’zérékoré.

Depuis la résurgence de la maladie, le ministère de la Santé a enregistré 5 cas décès et surveille actuellement 152 des 184 contacts, dont 95,8%.  A déclaré le ministre de la santé chez nos confrères de Djoma TV.

Par Makoura