Il s’agit d’une affaire de corruption internationale qui mobilise les polices du monde entier depuis des années, des États-Unis, en passant par Israël et la Guinée, et dont le dénouement est attendu en Suisse où le procès de Benny Steinmetz s’ouvre ce lundi 11 janvier à Genève. Le milliardaire et diamantaire franco-israélien est accusé d’avoir conclu un  « pacte de corruption » avec l’épouse de l’ex-président guinéen Lansana Conte. En jeu : le contrôle de l’une des plus importantes mines de fer au monde. Lire au suite…