Abdoulaye Bah, ce cadre de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ayant bénéficié récemment une semi-liberté parmi quatre prisonniers politiques du même parti, se retourne enfin au trou, a-t-on appris auprès de son avocat, Me Salifou Béavogui, cité par le site mosaiqueguinee.

Selon des informations, une vidéo postée par Abdoulaye Bah serait la source de son nouveau malheur. Qu’il fut aussitôt interpellé par la justice, ce lundi 9 août 2021, de se présenter, avant de se faire être écroué à nouveau.

Par Makoura